Liguo Li

DIRECTEUR D'IFADUR CHINE

Diplômé très jeune dans la meilleure école d'urbanisme en Chine à shanghai Tongji, il a poursuivi en 2004 l'approfondissement d'étude à l'institut d'urbanisme de Paris où il a obtenu son master recherche en 2007 sous la direction de M. G. Knaebel, puis continué une thèse au sujet de 'la conservation et la mise en valeur du patrimoine dans le renouvellement urbain', sous la direction de Jocelyne Dubois‐maury. Il a commencé son parcours d'architecture depuis 2005 à l'école d'architecture de Paris‐Belleville, où il a obtenu son diplôme d'Etat d'architecture en 2008 sous la direction de Michel Kagan, puis son habilitation de la maîtrise d'oeuvre en son nom propre en 2010.

Très tôt intégré dans le milieu du pratique en Chine dans le domaine d'urbanisme, il a commencé en France depuis 2005 son expérience professionnelle chez ama architecture par un stage, titré architecte assistant du chef de projet depuis 2007, chef de projet depuis 2009. À partir de 2010, en tant qu'associé, il a crée la filiale chinoise 'ama china Limited' à Hong kong, qui devient le lauréat du concours international de l'île HENGQIN, 3ème zone franche nationale de la Chine, après Pudong de Shanghai et Binhai de Tianjin, il a assuré le rôle du directeur général de cette société jusqu'à présent, et il a crée en tant que président ensuite ama shanghai et ama hengqin, filiales d'ama china Limited, qui élaborent de nombreux grands projets d'architecture, d'urbanisme et de paysage dans les grandes villes chinoises. En 2015, il a fondé avec de nombreux d’autres architectes franco-chinois, l’institut franco-chinois d’architecture et de développement durable urbain et rural (IFADUR), et a été nommé le rôle de son directeur Chine lors de son inauguration sous le témoignage de Mme. Cathrine Ruggeri du ministère de la culture français et M. Jie WU, vice maire de Jinshan de Shanghai.

Il a initié et fondé avec 4 autres architectes chinois en 2005 l'association des architectes chinois en France qui a réuni plus de 500 membres, que ce soit des étudiants ou des professionnels, pendant les 5 ans d'activités, elle a réussi à travers ces membres, de créer de nombreux échanges entre la France et la Chine dans le domaine d'architecture, tel que signifie le nom de l'association: 'sino‐french architectural communication society'.